10 Erreurs que vous commettez et qui peuvent tuer votre blog

Permettez-moi de vous poser une question : où en êtes-vous avec votre blog ?

Source Image © Pxabay.com (CC0 License Domaine Publique)

Supposons que vous avez un blog, et que vous travaillez jour après jour comme un dingue pour le faire décoller.

Cependant, malgré tous vos efforts ainsi que toute votre détermination, vos résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes et vous souffrez de l’une ou l’autre des situations suivantes :

  • Votre trafic n’augmente pas et il n’y a littérairement aucun engagement et aucun commentaire de la part de vos lecteurs.

(Au passage vous noterez que sur ce blog il n’y a pratiquement pas de commentaires non plus. Du moins pas encore. En effet, ce blog est tout récent et au moment où vous le lisez je n’ai pas encore réussi à bâtir une communauté de lecteurs autour donc si cet article vous a plut, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires à la fin… j’apprécierais).

  • Vos revenus en ligne ne décollent pas et votre blog ne vous rapporte pratiquement rien.

Eh bien si vous êtes dans cette situation, peut-être est-ce parce que quand vous bloguez, vous vous commettez 1 ou plusieurs des 10 erreurs ci-dessous, et c’est cela qui tue votre blog à petit feu.

Comment puis-je prétendre cela ?

Je le sais de par ma propre expérience. Ayant à ce jour crée plus d’une dizaine de blogs (en Français et en Anglais) et passant chaque jour à peu près une-demie heure à lire d’autres blogs afin d’être au courant des tendances du moment, j’ai vu presque toutes les erreurs que la plupart des blogueurs commettent.

Si c’est aussi votre cas, dans cet article je vais vous aider à identifier les erreurs qui tuent votre blog afin que vous puissiez les corriger ensuite.

Erreur numéro 1 : Vous ne bloguez pas régulièrement.

J’ai déjà évoqué ce sujet sur l’un de mes blogs, où j’expliquais pourquoi bloguer chaque jour était si important. Mais j’en reparle de nouveau ici car beaucoup de blogueurs négligent encore trop souvent cet exercice.

Ils ne bloguent que de temps à temps et, lorsqu’ils ont publié un article sur leur blog, il peut se passer des semaines avant qu’ils ne publient un nouvel article.

Allez, les gars ! Pensez-vous sérieusement qu’agir ainsi vous aidera à bâtir une communauté de fidèles lecteurs autour de votre blog et vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine d’activité ?

J’en doute fortement…

Si vous ne bloguez pas tous les jours, cela signifie que vous ne postez pas suffisant d’articles, de photos ou de vidéos pour faire vivre votre blog et par conséquent ce dernier se consume petit à petit.

Puisque le fonctionnement d’Internet est basé sur la recherche à travers les mots clés que les internautes tapent sur les moteurs de recherche, votre manque de constance va tôt ou tard jouer en votre défaveur et contribuer à tuer votre trafic ainsi que vos revenus potentiels.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles vous ne recevez pas suffisamment de trafic naturel de la part des moteurs de recherche.

Avec les dernières modifications apportées par Google et la majorité des moteurs de recherche, les blogs ainsi que les sites web qui sont régulièrement mis à jour sont récompensés et obtiennent les meilleurs classements tandis que les autres sont pénalisés.

Ainsi donc, si vous ne voulez pas tuer votre blog en le précipitant dans les bas-fonds des moteurs de recherche, vous devez être plus régulier et poster plus souvent. Plus vous posterez, plus votre trafic et votre visibilité seront renforcés.

Si pour des raisons qui vous sont propres vous ne pouvez pas bloguer chaque jour, publier un nouveau contenu (article, image ou vidéo) entre 3 et 5 fois par semaine serait une bonne fréquence.

A vous de trouver votre rythme et surtout de vous y tenir.

Avec le temps, les moteurs de recherches remarqueront vos efforts et si votre contenu est de bonne qualité, votre trafic naturel augmentera et vous commencerez à recevoir plus en plus de visiteurs.

Erreur numéro 2. Vous postez trop souvent et sans raison.

Ici certains vont penser que je suis fou. Comment puis-je dire que poster trop souvent est une erreur alors que je viens à peine de dire le contraire plus haut ?

Oui, je sais. Cela peut vous surprendre, et voire même vous choquer. Mais c’est la vérité : Poster trop souvent et sans raison peut également contribuer à tuer votre blog.

Tout d’abord, vos lecteurs pourraient être saturés par tous vos articles et finir par ne plus fréquenter votre blog, surtout s’ils ont souscrit à votre Newsletter et qu’ils reçoivent vos mises à jour dans leur boîte email.

Ensuite, cela peut alerter Google, qui peut alors vous pénaliser voire carrément vous désindexer de son moteur de recherche parce qu’il peut vous considérer comme un spammeur.

Si votre blog est très populaire, vous pouvez poster 1 fois par jour ou au maximum afin de proposer quotidiennement un nouvel article à vos lecteurs. Cela est largement suffisant. Sinon, 3 à 5 fois par semaine serait parfait.

Mais beaucoup de gens commettent l’erreur de trop poster. Ils peuvent poster entre 2 et 3 fois par jour. Si bien qu’à chaque fois que vous réactualisez leur blog, vous tombez sur un nouvel article.

A moins que votre blog soit un site de news genre « Metro News », personne n’a envie de lire votre contenu plus d’une fois par jour.

Nom mais sérieusement : Avec la tonne d’information que nous recevons quotidiennement, qui a le temps aujourd’hui de lire 2/3 articles par jour ?

Pas moi en tout cas…

Donc, si vous postez plusieurs fois par jour sans raison, envisagez de revoir votre fréquence de publication afin de ne pas transformer votre blog en un espèce de spamming machine.

Erreur numéro 3 : Vos articles sont trop longs.

Êtes-vous un romancier ou plutôt un blogueur ?

Alors que certains blogueurs manquent totalement d’inspiration et ne sont pas capables d’écrire 5 phrases de suite, d’autres par contre, une fois qu’ils ont commencé, impossible de les arrêter. Ils peuvent écrire tout un roman, le publier sur leur blog et s’étonner ensuite que personne ne lise leur chef-d’œuvre.

Le temps c’est de l’argent, aussi bien pour vous que pour vos lecteurs. Assurez-vous donc d’aller droit au but quand vous traitez un sujet. Apportez de la valeur ajoutée, donnez des informations intéressantes et des conseils pertinents qui peuvent aider vos lecteurs à résoudre un problème ou une situation particulière.

Faites des phrases courtes ainsi que des paragraphes aérés et faciles à lire. Un article de blog parfait comprend entre 750 et 1000 mots pour plaire à la fois aux moteurs de recherche et aux lecteurs.

Personne n’a le temps de lire un article de plus de 3000 mots.

Lorsque vous êtes très inspiré et que vous avez besoin de développer un très long sujet, l’astuce consiste à diviser votre contenu en 2 ou 3 parties et de les publier en plusieurs fois.

Cela évite de créer la saturation chez vos lecteurs et surtout ça les oblige presque à revenir sur votre blog pour connaître la suite de votre sujet.

L’autre astuce consiste à publier des articles de types Listes, du genre :

  • « 10 Astuces auxquelles vous n’avez jamais pensé pour perdre du poids »
  • « 75 Idées géniales qui vont faire de vous un super blogueur en 2016 »
  • « 11 Méthodes que les super affiliés utilisent pour gagner de l’argent sur Internet »

C’est exactement ce que j’ai fait avec l’article que vous êtes en train de lire actuellement en le titrant «10 Erreurs que vous commettez et qui peuvent tuer votre blog ».

L’avantage de proposer des articles de types listes résident dans le fait qu’ils sont faciles à lire et à comprendre, les internautes en raffolent et les moteurs de recherche les référencent assez facilement.

C’est donc tout gagnant pour vous…

Erreur numéro 4 : Vous ne faites pas la promotion de votre contenu.

Quel est le but d’avoir un très bon contenu si personne ne peut le voir? La plupart des blogueurs pensent que leur travail se termine quand ils publient leur article.

Or c’est faux !

En tant que blogueur, votre objectif est d’attirer chaque jour de nouveaux lecteurs sur votre blog. Et la meilleure façon de le faire c’est d’informer les gens sur ce que vous faites.

Une fois que vous avez posté votre contenu, que ce soit un article ou une vidéo, vous devez le faire savoir autour de vous. C’est ce que l’on appelle créer du buzz.

Pour se faire, n’hésitez pas à partager votre contenu sur votre page Facebook, sur votre compte Twitter, LinkedIn, Pinterest, Instagram ou encore sur Youtube.

Ces sites concentrent à eux seuls la totalité du trafic que compte Internet et c’est aussi là que vos lecteurs potentiels passent le plus clair de leur temps. Vous devez donc aller les chercher là où ils sont plutôt que d’attendre qu’ils viennent à vous.

Il existe des tas de méthodes pour promouvoir son contenu, comme par exemple, l’utilisation des réseaux sociaux ou encore le référencement (SEO) naturel.

Il existe des méthodes payantes et des méthodes gratuites.

Trouvez les méthodes qui conviennent le mieux à votre situation et commencez à faire la promotion de votre contenu. Votre trafic vous en remerciera plus tard.

Erreur numéro 5: Votre contenu n’est pas assez engageant.

Avec l’émergence des réseaux sociaux, l’engagement est devenu quelque chose d’incontournable aujourd’hui. Si vous voulez que votre contenu soit remarqué, vous devez créer de l’engagement.

La meilleure façon de le faire est d’être quelque peu controverse et traiter des sujets qui peuvent interpeller la conscience des gens et les pousser à démarrer une conversation avec vous ou avec d’autres lecteurs.

Sans tomber dans la provocation, écrire de temps à temps un article critique dans lequel vous dénoncez quelque chose ou prenez fortement position peut vous faire sortir du lot. Les gens voudront alors s’intéresser à ce que vous avez à dire et se feront un plaisir de visiter votre blog.

Alors êtes- vous prêt à être controverse?

Erreur numéro 6: Vous ne répondez pas à vos commentaires.

Cette erreur va de pair avec celle citée juste ci-dessus. Alors que certains blogueurs n’ont absolument aucun engagement sur leur blog, d’autres au contraire, sont sursaturé avec tous les commentaires qu’ils reçoivent tous les jours et ne savent pas comment gérer leur popularité.

Ils se concentrent tellement dans la création de contenu qu’ils oublient de participer à la conversation qui naît sur le blog et ne répondent pas aux personnes qui commentent leurs articles.

Ce comportement peut avoir un impact très négatif pour vous car vos lecteurs peuvent penser que vous les ignorez ou que vous ne considérez pas ce qu’ils ont à dire.

Vous les avez déjà acquis difficilement, alors ne risquez pas de les perdre faute de votre manque d’attention à leur égard.

Pensez donc toujours à vous réserver quelques heures par semaines pour répondre aux commentaires que vos fidèles lecteurs vous laissent et vous ferez des heureux.

Erreur numéro 7: Vous n’utilisez pas les réseaux sociaux.

Google accorde une attention très particulière aux signaux renvoyés par les réseaux sociaux pour déterminer la popularité de votre blog. Mais utilisez-vous les réseaux sociaux pour permettre aux gens d’interagir à propos de votre contenu ?

Si vous ne le faites pas encore, il serait vraiment temps de commencer à utiliser les médias tels que Facebook, Twitter, YouTube et autres afin de syndiquer votre contenu. Ces outils doivent jouer un rôle important dans votre stratégie de marketing.

Oui, je sais ! Je l’ai déjà dit plus haut mais je le redis encore ici pour être sûr que vous mettrez ces conseils en application.

Erreur numéro 8 : Vos titres ne sont pas assez accrocheurs.

Si les titres de vos articles ne sont pas attrayants, pourquoi voudrais-je cliquer dessus?

Qu’on le veuille ou pas, votre titre est la porte qui invite vos lecteurs à entrer sur votre blog.

Imaginez une seconde que vous organisez une fête, vous demandez aux gens de venir, mais une fois devant votre porte, vous ne les accueillez pas, vous ne leur souhaitez pas la bienvenue et vous ne faites rien pour les mettre à l’aise.

Pensez-vous qu’ils auront envie de rester?

Je ne pense pas.

Ils pourraient vouloir s’en aller aussi vite que possible. C’est exactement ce qui se passe quand les gens voient un titre qui ne les accroche pas. Ils ne voudront pas cliquer dessus pour voir ce qu’il y a derrière.

Ainsi, afin de corriger cela et améliorer votre taux de clics, votre mission, si vous l’acceptez, est de travailler cet aspect afin de rendre vos titres plus attrayants.

Permettez-moi de vous poser encore une question : Pourquoi êtes-vous en train de lire cet article ?

C’est parce que le titre de cet article vous a interpellé, n’est-ce pas ?

Alors vous devez faire de même avec vos propres titres.

Créez de la curiosité et essayez de travailler vos titres de façons que vos lecteurs y voient une solution à leurs problèmes avant même d’avoir cliqué dessus.

Faute de numéro 9 : Vous parlez toujours de vous.

A moins que vous ne soyez une célébrité, les gens n’ont pas forcément envie de lire toujours des articles où vous ne parlez que… de vous.

Lorsque je visite un blog, je veux obtenir un conseil ou une solution pour mon propre problème. Je ne veux pas perdre mon temps à lire comment votre vie est fantastique ou des tonnes d’autres choses sur vous, vous et vous.

Est-ce que ce que vous dites de vous-même va m’apporter de la valeur ajoutée ? Si non, je ne vais pas lire vos trucs.

Si je veux savoir des informations sur vous, j’irai moi-même les chercher dans la rubrique « A Propos » de votre blog et lire ce que vous y avez écrit.

Mais si vous parlez de vous dans chaque morceau de contenu que vous publiez, je vais quitter votre blog aussi vite que j’y suis arrivé.

Donc, assurez- vous que vous donnez toujours des informations précieuses qui apportent des solutions à vos lecteurs.

N’oubliez jamais que le client est roi… vos lecteurs aussi.

Donc pensez d’abord à eux et à ce que vous leur apportez pour résoudre leurs problèmes.

Plus vous leur apporterez satisfaction, plus ils vous feront confiance, auront envie de souscrire à votre newsletter et auront envie d’acheter les produits que vous leur recommanderez.

Ce n’est qu’à partir de là que votre trafic augmentera et vos revenus avec.

Erreur numéro 10 : Vous ne reconnaissez pas vos propres erreurs.

Dernier point, avant de pouvoir corriger ses erreurs faut-il encore au préalable savoir les reconnaître.

Je peux continuer ainsi et établir toute une liste des erreurs les unes aussi fatales que les autres et qui contribuent à la mort de votre blog mais je pense que cela n’est pas utile puisque vous avez compris où je voulais en venir.

Bien que cette liste ne soit pas exhaustive, je vous encourage à prendre quelques minutes et à réfléchir sur les erreurs les plus courantes que vous faites et de les corriger vous-même.

Faire cela sérieusement contribuera à améliorer votre trafic et bâtir une meilleure audience de fidèles lecteurs.

A votre réussite

Source Image © Pxabay.com (CC0 License Domaine Publique)

Articles Similaires

Note: Monblogcartonne se réserve le droit de supprimer tout commentaire à caractère injurieux, offensif ou sans aucun rapport avec le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *